CHARLIE-HEBDO et attentats de Paris

La rédaction de Charlie-Hebdo décimée par la folie meurtrière de bandits se réclamant de l'islam! Et 130 morts le 13 novembre 2015, victimes de la folie meurtrière d'illuminés prétendant combattre nos modes de vie et de pensée! Jamais il ne faut reculer face à l'obscurantisme et au fascisme vert! Pas question de leur concéder un pouce de terrain! La liberté de la presse, et plus généralement la liberté d'expression constitue une liberté fondamentale qu'il est inenvisageable de laisser grignoter ne serait-ce que d'un millimètre par ceux qui pensent avoir le droit de nous dicter leur façon de voir les choses. Publier sur mon site la plupart des caricatures ayant fait polémique chez les intégristes, c’est ma façon à moi de protester contre la connerie, la lâcheté inhumaine de ces tueurs qui pensent pouvoir faire taire la presse qui ne leur plait pas en exécutant froidement toute la rédaction d'un journal et imposer à tous leur manière moyenageuse de penser! Les caricatures de Charlie-Hebdo, celle du journal danois Jyllands Posten ainsi que les nombreux dessins de presse parus au lendemain de la tuerie sont mises en ligne pour rappeler aux intégristes de tous poils que la France est un pays de liberté d'expression, même, et surtout si cela les dérange!!! N'hésitez pas à faire de même. Cabu, Tignous, Charb et Wolinski, d'autres inconnus abattus parce qu'ils se trouvaient là, deux policiers dont celui chargé de leur protection, tous victimes de la folie jihadiste ce 7 janvier 2015. Jamais dans l’histoire de l’humanité la sauvagerie n’avait atteint un tel niveau! Il faut remonter à l'Allemagne nazie pour retrouver dans l'histoire des actes similaires... et encore... Non, les intégristes musulmans n'ont pas leur place dans une société ou la liberté constitue un droit fondamental et inaliénable! L'obscurantisme ne passera pas!


"Un blasphème est un discours jugé insultant à l'égard de ce qui est vénéré par les religions ou de ce qu’elles considèrent comme sacré. Mais "le blasphème n'est scandaleux qu'aux yeux de celui qui vénère la réalité blasphémée" a dit Pierre Bayle au XVIIème siècle. Aucune loi n’institue un espace sacré dont le contenu serait placé hors du champ de la loi librement débattue. Il n'y a donc pas de blasphème "objectif". La notion de blasphème étant strictement religieuse, il existe du point de vue d’une société laïque une liberté de pensée et d’expression qui ne reconnait pas la limite de l’espace imaginaire déclaré comme sacré par les religions. Il n’y a donc pas de droit au blasphème puisque le blasphème n’a aucune réalité ni dans l’ordre de faits observables ni dans l’ordre juridique. Le « droit au blasphème » est donc aussi total que celui d’injurier le Père Noël."

Jean-Luc Mélenchon (dont je ne partage par ailleurs pas les convictions politiques) (voir la contribution complète)

 

... Sur toutes les pages lues
Sur toutes les pages blanches
Pierre sang papier ou cendre
J’écris ton nom

 

... Et par le pouvoir d’un mot
Je recommence ma vie
Je suis né pour te connaître
Pour te nommer:


Liberté.

 

Paul Eluard, 1945